Accueil > Actualités immobilières

Actualité immobilière

Limoges : 'De nombreux vendeurs finissent par négocier'

Publié le : 26/6/2014

Comment se porte la vente à Limoges '

Béatrice Freissinaud : C'est un peu difficile en ce moment, comme partout. Nous avons autant d'acquéreurs, voire plus qu'il y a un an, mais les vendeurs restent sur leurs positions. Pour autant, le marché n'est pas bloqué : nombreux sont ceux qui finissent par négocier. Quant aux acheteurs, ils comparent avec d'autres villes ; sont renseignés, ou pour certains croient l'être' Cependant, les estimations ne sont pas homogènes : pour rentrer davantage de mandats, certains confrères n'hésitent pas à mettre la barre haut en termes de prix. Or, chez Era, nous estimons que rien ne sert de « rentrer des mandats » si ceux sont ne sont pas vendables.

Quelle est la tendance des prix '

Béatrice Freissinaud : Les prix ont tendance à stagner en ce moment. Pour les appartements anciens, compter 900 '/m² dans la fourchette basse, 1 200/1 250 '/m² dans la fourchette moyenne et 1 800 '/m² dans fourchette haute, le centre-ville par exemple.

Quels sont les quartiers les plus prisés '

Béatrice Freissinaud : L'Ouest de la ville, tout comme le centre, marchent bien, en dépit des problèmes récurrents de stationnement. Des secteurs un peu moins demandés recèlent malgré tout des biens de qualité : la rue du Grand Treuil par exemple, surtout pour les maisons. Mais aussi le quartier Pont Neuf, ainsi que la première couronne. A l'inverse, les quartiers Carnot, François Chénieux, ou l'avenue du Général Leclerc restent en retrait.

 

 

Abonnez vous au flux d'actualités

Recevez automatiquement par email les actualités publiées
Rejoignez nous sur les réseaux sociaux :