Accueil > Actualités immobilières

Actualité immobilière

Les notaires franciliens restent prudents sur la hausse des ventes

Publié le : 27/3/2014

L'immobilier francilien confirme sans grande conviction son rattrapage. Selon les chiffres dévoilés jeudi matin par la chambre des notaires d'Île-de-France, 32 500 logements anciens ont changé de mains dans la région entre le 1er novembre et le 31 janvier derniers, soit 20 % de plus qu'à la même époque un an plus tôt. Une « embellie » tout au plus : non seulement, la hausse observée est inférieure de moitié au taux de croissance enregistrée à fin décembre (+40 %, 28 580 ventes), mais le volume atteint « s'inscrit encore en recul de 5 % en moyenne par rapport à la même période ces dix dernières années », indique le document. Si on le compare aux scores des années 1999-2007, la baisse atteint 11 %.

Ventes contraintes

Lors de la présentation de la dernière note de conjoncture trimestrielle de la chambre, fin février, les notaires avaient décrit un marché réduit aux seules ventes « un peu contraintes, dues à des mutations professionnelles, à des naissances, à des divorces ou à des successions, mais pas des ventes qu'on appelle de 'confort' ni des ventes à investisseurs ». Un phénomène qui resterait particulièrement vrai à Paris intra-muros, où un total de 7 500 ventes ont été enregistrées à la période considérée. Soit 28 % de plus qu'entre novembre 2012 et janvier 2013, période qui s'était révélée particulièrement difficile pour le secteur.

Légère hausse des prix en vue à Paris

Côté prix, l'heure reste à la baisse, avec un repli de 1,5 % à fin janvier en moyenne régionale, tous types de biens confondus. Le recul atteint 1,6 % pour les appartements (5 400 '/m² en moyenne), et 1,3 % sur celui des maisons (297 700 ').

A Paris, le prix des appartements anciens s'établit à 8 150 ' à fin janvier 2014, en baisse de 1,4 % sur trois mois et de 1,8 % sur un an. Sur la base des avant-contrats de vente, indicateurs avancés de la tendance à venir, la chambre pronostique un m² « en très légère hausse » dans la capitale. Dans la grande couronne, où les baisses de prix à fin janvier sont les plus fortes du trimestres, l'érosion sevrait se poursuivre.

Volumes et prix à fin janvier*

Tous types de logements (ventes / prix)

  • Paris : 7 500 ventes (+28 %) / prix en baisse de 1,8 % en comparaison annuelle
  • Hauts-de-Seine : 5 040 ventes (+17 %) / prix en baisse de 0,8 %
  • Seine-Saint-Denis : 3 080 ventes (+24%) / prix en baisse de 2 %
  • Val-de-Marne : 3 620 ventes (+19 %) / prix en baisse de 1,3 %
  • Seine-et-Marne : 3 950 ventes (+20 %) / prix en baisse de 1,7 %
  • Yvelines : 3 340 ventes (+13 %) / prix en baisse de 1,4 %
  • Essonne : 3 290 ventes (+25 %) / prix en baisse de 1,7 %
  • Val-d'Oise : 2 650 ventes (+8 %) / prix en baisse de 2 %

Appartements anciens

  • Paris : 7 460 ventes (+28 %) / 8 150 '/m² (-1,8 % en comparaison annuelle)
  • Hauts-de-Seine : 4 480 ventes (+17 %) / 5 260 '/m² (-1,1 %)
  • Seine-Saint-Denis : 2 040 ventes (+28 %) / 3 210 '/m² (-1,3 %)
  • Val-de-Marne : 2 750 ventes (+22 %) / 4 200 '/m² (-1,2 %)
  • Seine-et-Marne : 1 440 ventes (+28 %) / 2 670 '/m² (-1,8 %)
  • Yvelines : 1 840 ventes (+13 %) / 3 770 '/m² (-2,1 %)
  • Essonne : 1 590 ventes (+19 %) / 2 680 '/m² (-2 %)
  • Val-d'Oise : 1 210 ventes (-1 %) / 2 740 '/m² (-2,2 %)

Maisons anciennes

  • Paris : chiffres non significatifs
  • Hauts-de-Seine : 560 ventes (+19 %) / 570 100 ' (+0,7 % en comparaison annuelle)
  • Seine-Saint-Denis : 1 040 ventes (+17 %) / 265 700 ' (-2,8 %)
  • Val-de-Marne : 870 ventes (+9 %) / 346 200 ' (-1,3 %)
  • Seine-et-Marne : 2 510 ventes (+16 %) / 234 400 ' (-1,6 %)
  • Yvelines : 1 500 ventes (+13 %) / 362 000 ' (-0,9 %)
  • Essonne : 1 700 ventes (+31 %) / 281

     

 

Abonnez vous au flux d'actualités

Recevez automatiquement par email les actualités publiées
Rejoignez nous sur les réseaux sociaux :