Accueil > Actualités immobilières

Actualité immobilière

Pas de baisse de prix à Levallois-Perret

Publié le : 27/3/2014

Levallois-Perret ne voit pas ses prix baisser. Bien au contraire, à 7 890 '/m² au quatrième trimestre 2013, la ville des Hauts-de-Seine imprime un nouveau record et se permet une inflation de 2,40 % sur un an. Seuls « les prix des appartements avec défaut baissent, notamment ceux situés en rez-de-chaussée », explique Yves Habert, responsable d'une agence immobilière Era à Levallois. Une résistance exceptionnelle qu'explique en partie la proximité de la ville avec les beaux quartiers et le quartier d'affaires de La Défense. Levallois jouxte en effet le 17e arrondissement à l'est, la luxueuse Neuilly-sur-Seine au sud et Courbevoie à l'ouest.

Les T2 et T3 dans le viseur

La conjoncture a conduit à évincer de nombreux primo-accédants du marché, à l'exception de ceux disposant d'un apport significatif. Mais nombre de cadres avec de confortables revenus ciblent les petits appartements de la ville, les T2 et T3 de 30 à 50 m². Le centre-ville, la mairie et Louise-Michel sont toujours des valeurs sûres. « En règle générale, ceux qui recherchent une vie de quartier préfèrent ces quartiers », ajoute le professionnel.

Pour du moins cher, le quartier Jean Zay, situé en bordure de Clichy, reste « le plus abordable de la commune en termes de prix au mètre carré. La proximité avec la gare de Clichy-Levallois permet de faciliter l'accès vers Paris Saint-Lazare et la Défense », indique Marche-immo.com, le site du Crédit Foncier.

Quelques transactions récentes :

  • -Appartement de 51 m², avec travaux, centre-ville (rue Trébois) : vendu 380 000 ' FAI.
  • -Appartement haussmannien de 90 m² en 5e étage, centre-ville : vendu 830 000 ' FAI.
  • -Appartement de 30 m² quartier Mairie : vendu 260 000 ' FAI.

 

 

Abonnez vous au flux d'actualités

Recevez automatiquement par email les actualités publiées
Rejoignez nous sur les réseaux sociaux :